Sébastien Lavoie

Vers la fin de mon baccalauréat je faisais affaire avec le site de placement de l'université. J'ai reçu un courriel sur l'offre d'emploi et j'ai décidé d'appliquer sur le poste. Le facteur déterminant qui m’a poussé à m'inscrire au programme de directeur stagiaire c'était dans l'offre d'emploi qui était très diversifié.

Le processus de directeur stagiaire comporte environ entre deux ans et demi, trois ans. J'ai commencé au centre de profit de Sherbrooke. Après 6 mois à Sherbrooke j'ai été transféré au centre d'Anjou à Montréal. Puis j'ai passé à l'autre étape qui était les ventes internes. Là-bas j'ai fait aussi tout ce qui était procédures administratives, le clérical, les achats, et ensuite, je suis tombé représentant sur la route. Ensuite, un poste s’est ouvert et j'ai accepté le poste de directeur pour la succursale de Sorel-Tracy.

Je crois que l'industrie électrique est très importante dans la vie de tous les jours. Que ce soit au bureau, dans la maison, dans nos déplacements de tous les jours, l'électricité est toujours présente. En grosse partie c'est le dynamisme de l'industrie qui m'a attiré.

Est-ce que j'avais une formation en électricité ? La réponse est non. Mais à travers le programme il y a des cours de formation d'électricité de bases qui sont donnés par les manufacturiers.

Le principale rôle que les directeurs ont joué dans ma formation dans les centres de profit où je suis allé, a été de chapeauter le programme, de jouer un rôle de mentor à travers les étapes puisque l'on touche à beaucoup de choses; qu'on parte de l'entrepôt, à la sortie des commandes dans l'entrepôt, à la gestion d'inventaire, aux ressources humaines, puis à la direction finale.

Ce qui m'attiré le plus dans ma fonction de directeur de centre de profit, c'est l'indépendance que j'ai de gérer pratiquement ma propre entreprise. Je suis indépendant de prendre les décisions que je veux selon les demandes de ma clientèle,  selon la demande du marché sur mon territoire. Les directeurs ont beaucoup de responsabilités, ce qui fait que c'est un travail qui est très palpitant. Mais on reçoit toujours un support de la haute direction, que ce soit du vice-président divisionnaire ou du président directement de l'entreprise.

C'est vraiment l’opportunité incroyable d'avancement assez rapide, on parle de deux ans et demi à trois ans habituellement pour atteindre des niveaux très élevés dans une entreprise. Toute personne qui a envie de progresser dans une belle industrie, progresser rapidement, qui a un bon sens du leadership, de l'entrepreneuriat, qui cherche aussi une opportunité de carrière très intéressante puis d'avoir des tâches administratives très élevé, toutes les personnes qui ont aussi le goût de l'aventure, je crois sont des bons candidats pour le programme de directeur stagiaire.